Loading...

5visuel_affiche_ladentcreuseLe 5 novembre 2018, trois immeubles s’effondrent dans le centre ville de Marseille, causant la mort de huit personnes et créant une « dent creuse » rue d’Aubagne. Agnès Mellon et Chrystèle Bazin ont suivi, au fil des mobilisations, la colère des Marseillais face à ce drame qui révèle crûment la réalité de l’insalubrité des immeubles de la ville. Puis d’autres colères se sont mêlées : les gilets jaunes, les femmes, le climat, comme l’expression symptomatique d’une colère plus large. Avec cette intuition que, peut-être, tout est lié.

Photographe de danse contemporaine, Agnès Mellon transpose son regard du corps dansant aux corps révoltés, attrapant dans ce flux une main, un regard, un détail, un contraste. Journaliste, Chrystèle Bazin apporte une écriture sonore, l’ensemble donne un parcours immersif visuel et sonore à travers les colères et les émotions qui ont secoué la ville.

Du 5 novembre au 21 décembre 2019
Salle des Rotatives du journal la Marseillaise
15 -17 cours d’Estienne d’Orves – 13001 Marseille

Ce projet a été soutenu par la Région Sud.

www.facebook.com/AssociationVART5
twitter.com/vart5_marseille

Le dossier de présentation de La dent creuse, cartographie de la colère (PDF)

 

75362298_538673676710190_3494676032462520320_n

73498096_1312435668927459_6713609572474421248_o

11 copie