Loading...

L’ASSOCIATION V-ART·5
Créée en 2018, V-art·5 est une association à but non lucratif qui a pour objet de mettre les arts visuels au service des questions de société. Créée à l’origine autour du travail de la photographe Agnès Mellon, l’association accueille à présent les contributions d’autres artistes : auteurs, créateurs sonores, compositeurs, plasticiens, scénographes, etc. Avec l’exposition LA DENT CREUSE : CARTOGRAPHIE DE LA COLÈRE, l’association a voulu faire du sujet de l’insalubrité une question collective, car la ville est un commun urbain, un espace que l’on pratique, partage et construit de concert. C’est aussi une question d’attention collective. Le drame de la rue d’Aubagne et le sort des milliers de personnes qui ont été délogées ne concernent pas qu’un quartier ou qu’une catégorie de population, mais l’ensemble des Marseillais. Vivre dans une même ville suppose une interdépendance des corps. Cette cohabitation, on peut choisir de la vivre en cherchant à réduire la distance qui nous sépare des autres ou bien au contraire en les mettant à l’écart. D’un côté, nous œuvrons pour une société plus solidaire, de l’autre côté, nous faisons le choix du repli sur soi et de l’entre soi.
Le projet LA (REV)OLTE DES CORPS s’inscrit dans la suite de ce travail et invite d’autres
artistes à s’y engager.
V-ART·5 / 9 rue de l’Olivier, 13005 Marseille
Contact : Chrystèle Bazin, 06 60 76 41 70, v-art5@protonmail.com
Facebook : fb.me/AssociationVART5 / Twitter : twitter.com/vart5_marseille

Collaborations artistiques
Chrystèle Bazin, journaliste et vidéaste. Elle publie entre autres dans les magazines Usbek & Rica et Socialter. Elle collabore avec Agnès Mellon depuis 2017 sur la création et le montage d’oeuvres vidéo, mais aussi sur des installations vidéo et sur des écritures sonores. Elle travaille à la conception éditoriale de RÉALITÉ(S) et sur la création sonore.
Evelyne Rigaud, scénographe lumière. Régisseuse générale au Grand Théâtre de Provence, Evelyne Rigaud a réalisé avec Agnès Mellon la mise en lumière de l’exposition LA DENT CREUSE, cartographie de la colère, elle s’occupera également de celle de RÉALITÉ(S).
Maëlle Legeard, compositrice sonore. Elle a créé la couche musicale du montage sonore immersif de l’exposition LA DENT CREUSE, cartographie de la colère. Elle travaillera avec Philippe Boinon et Chrystèle Bazin sur
la création sonore de RÉALITÉ(S).
Philippe Boinon, inégnieur du son. Il a mis en place l’installation immersive de l’exposition LA DENT CREUSE, cartographie de la colère et affiné les intentions sonores. Il contribuera au travail sonore sur les fréquences basses et à la mise en son de l’exposition RÉALITÉ(S).
Nathalie Genot, artiste plasticienne. On lui doit l’affiche de LA DENT CREUSE, cartographie de la colère, elle fera celle de RÉALITÉ(S). L’artiste belge ajoute globalement sa sensibilité et son regard visuel au travail d’Agnès Mellon.